Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Toyota Yaris MMT est elle conforme avec un Permis de conduire Boîte manuelle ?: telle est la question (that is the question)

Toyota Yaris MMT est-elle « conforme » pour être conduite avec un Permis de conduire avec mention : Boîte Automatique ? : NON

Toyota Yaris MMT est elle conforme avec un Permis de conduire Boîte manuelle ?: telle est la question (that is the question)

Il est certain qu’il n’y a pas d’Auto-école dans laquelle vous pouvez prendre des cours sur une boîte robotisée MMT…

Les manœuvres en côte et en pente sont dangereuses… la voiture peut reculer en marche avant et avancer en marche arrière

Voir le mode d'emploi

Voici le texte concernant le Permis :

Le permis de conduire

(Le respect des restrictions d’usage)

Textes de référence
Code de la route article l.221-2

Code de la route articles r.221-1 à R.221-21

Arrêté du 8 février 1999 relatif aux conditions d’établissement, de délivrance et de validité du permis de conduire

A l’issue des épreuves du permis de conduire, l’examinateur transmet au candidat, par voie postale, un certificat d’examen dont le résultat est favorable ou défavorable.

Lorsque le certificat fait apparaître un résultat favorable, il tient lieu de permis de conduire à l’égard des autorités de police pendant un délai de deux mois à compter de la date du jour de l’examen.

Le titulaire du certificat doit pendant ces deux mois retire son permis définitif auprès de la préfecture ou sous-préfecture de son domicile.

Le certificat ne peut être prorogé au delà des deux mois et le conducteur est considéré comme démuni de titre véritable.

Délivrance du permis de conduire

La demande de délivrance du permis de conduire est effectuée auprès du bureau des permis de conduire du domicile de l’intéressé. Pour cela, il convient de se présenter, dans un délai de 4 à 6 semaines après la réussite à l’examen (délai nécessaire pour que les dossiers et résultats d’examen parviennent en Préfecture ou sous-préfecture) :

une pièce prouvant son identité (carte nationale d’identité, passeport)

le certificat  de réussite à l’examen du permis de conduire,

le montant de la taxe régionale de 69 euros, payable en espèces, carte bleue ou chèque à l’ordre du régisseur de recettes de la préfecture ou sous-préfecture

une procuration établie par l’intéressé s’il ne peut se déplacer accompagnée de la pièce d’identité de la personne effectuant les démarches à sa place.

Catégorie mentionnée sur le permis de conduire

Pour conduire un véhicule le conducteur doit être titulaire de la catégorie correspondante du permis de conduire en état de validité. Il doit respecter les mentions et les restrictions d’usage mentionnées sur le titre.

Le non respect des mentions et restrictions est puni de l’amende prévue pour les contraventions de 4ème classe et donne lieu de plein droit à la réduction de 3 points du permis de conduire.

Des peines complémentaires peuvent être prononcées.

Mentions figurant sur le permis de conduire

En cas de port de lunettes correctrices ou de lentilles de contact, la mention « port de verres correcteurs obligatoires » figure sur le permis. Le titulaire doit alors obligatoirement porter des verres correcteurs. S’il porte des lentilles ou des verres de contact, il doit avoir en sa possession des lunettes correctrices qu’il devra présenter en cas de contrôle.

Autres mentions pouvant figurer sur le permis de conduire

Des mentions additionnelles ou restrictives peuvent être portées sur le permis de conduire, telles que : le changement de vitesse, le système de freinage ou la direction adaptées, les limites de PTAC (poids total autorisé en charge) pour les véhicules de catégorie C, le nombre de places assises pour les véhicules de catégorie D…

Ces mentions sont protées sur le permis de conduire au moyen d’un code.

Les sanctions en cas de non respect de la catégorie mentionnée sur le permis de conduire

Lorsqu’il conduit un véhicule, le conducteur doit être titulaire de la catégorie correspondante du permis de conduire en état de validité. Il doit respecter les restrictions d’usage mentionnées sur son permis de conduire.

Le non respect de ces obligations est puni de l’amende prévue pour les contraventions de 4ème classe et donne lieu de plein droit à la réduction de 3 points du permis de conduire

Des peines complémentaires peuvent être prononcées, telles que la suspension du permis de conduire, l’interdiction de conduire, l’obligation d’effectuer un stage de sensibilisation à ses frais.

Les sanctions en cas de défaut de permis de conduire

Le fait de conduire un véhicule sans être titulaire du permis de conduire ou sans posséder la catégorie du véhicule considéré est un délit punissable.

Nous continuerons à publier des documents à ce sujet… Combien d’accidents avec Toyota Yaris? Avez-vous un témoignage?

CONTACT