Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Toyota Yaris BA le danger public numéro 1: la voiture qui recule en marche avant et avance en marche arrière!!!

TOYOTA-YARIS-ROUGE-CHILIEN

CCAbusives

Cet article reproduit le contenu exact de la correspondance avec Toyota France, Toyota Financement et Toyota Mika Boulogne dans l’affaire qui sera jugée à l’audience de mardi 1er juin 2010 à 10 heures au Tribunal d’Instance de Paris 17ème arrondissement, Rôle n°11-09-000890 et n°11-09-000084.

 

RADIATION

 

Gmbh TOYOTA France FINANCEMENT 
Contre
M Emmanuel CRIVAT
En présence de 
TOYOTA France
TOYOTA MIKA Boulogne
SAGA SERVICES PLUS

 

Lettre LRAR à:

TOYOTA France

20, Boulevard de la République

92423 Vaucresson

Paris, le 24 juin 2008

 

Messieurs,

Ma Société a en leasing depuis le 12 avril 2008, le véhicule :

TOYOTA YARIS VNKKC96350A162701

A l’usage, lors d’un premier long trajet entre Paris et Marseille j’ai constaté la défaillance de la boîte de vitesse en position automatique.

Sur une pente montante, marche avant enclenchée, la voiture recule brusquement et à vive allure comme si elle était au point mort, sans que les avertisseurs de recul marchent. J’ai failli provoquer un accident.

J’ai constaté aussi une difficulté en position automatique à passer la seconde, en accélération à l’entrée sur l’autoroute.

Dès mon retour, je suis allé au garage Toyota avenue Pereire où je n’ai trouvé personne qui connaissait en boîte automatique. On m’a renvoyé à Boulogne où j’ai eu la désagréable surprise de constater que, sans vérifier la voiture, le service après vente et le service commercial (vendeur Stéphane Laranjo) m’ont affirmé que s’était normal qu’une voiture en marche avant recule à vive allure sur une pente montante et qu’elle avance en marche arrière sur une pente descendante … et que si je ne suis pas content je n’ai qu’à écrire à Toyota.

Autrement dit, cette défaillance à la sécurité existe sur toutes les boîtes automatisées de Toyota Yaris …et qu’elle n’existe pas sur le haut de gamme.

J’ai conduit des voitures automatiques depuis vingt ans, et dans la même gamme (Honda Civic, Peugeot 307) et j’ai acquis l’automatisme de la conduite et aucune voiture ne reculait en marche avant et n’avançait en marche arrière.

Je rappelle que, à la commande, j’ai demandé une boîte automatique et que cette option a été un facteur déterminant de l’achat (clause essentielle du contrat).

 

J’ai contacté mon assurance et le service juridique. Sur leurs conseils, et pour raison de sécurité (article 211.1 du code de la consommation) et la défaillance des clauses contractuelles d’assistance, je n’utilise plus le véhicule depuis.

Et ceci jusqu’à la vérification et la réparation de ce vice caché ou si l’état de fonctionnement normal ne peut être rétabli l’annulation du contrat de leasing.

Chaque jour qui passe sans pouvoir utiliser le véhicule représente une perte pour mon activité professionnelle.

 

J’espère que vous me proposerez une solution rapide et honnête qui nous épargnerait une action judiciaire et une présentation publique devant les consommateurs des «boîtes robotisée» de Toyota Yaris.

Veuillez agréer, messieurs, mes salutations distinguées.

 

PS  Je donne ordre à ma banque de bloquer les prélèvements dès aujourd’hui, étant donné que je n’ai plus l’usage du véhicule; le 24 juin 2008, j’ai déposé la voiture au garage de Boulogne à 9h30 et je n’ai pas eu de prise en charge (déclaration du dépôt à la MATMUT).

 

Copie à MATMUT Assistance Juridique (suite consultation téléphonique)

Copie à Toyota France Financement (propriétaire du véhicule)
______________________________________________
La réponse de Toyota France
 
______________________________________________________________
La suite................

TOYOTA France

20, Boulevard de la République

92423 Vaucresson 

Perpignan, le 8 juillet 2008 (LRAR)

 

Messieurs, 

Je vous remercie pour votre réponse du 30/06/2008 et j’accuse réception.

J’ai bien pris note que vous comptez sur Toyota Boulogne (MIKA BOULOGNE ARENA) pour trouver une solution qui satisfasse entièrement ma réclamation.
 

Aujourd’hui 8 juillet 2008 à 15h 52 j’ai reçu un coup de fil sur mon téléphone portable professionnel de la part du responsable de Toyota Boulogne.

Je suis en déplacement professionnel chez un client qui a assisté à la conversation.

Ce monsieur m’a confirmé que la TOYOTA YARIS VNKKC96350A162701 propriété de Toyota Financement est bien sous sa garde depuis le 24 juin 2008 et qu’il peut me «débarrasser» de mon leasing pour la maudite somme de 2000€ en plus des 1500€ encaissés à la livraison, plus les loyers que j’ai payés depuis le 12 avril (1er loyer le 12 avril, 2ème le 25 avril, 3ème le 25 mai, 4ème le 25 juin, soit 4 loyers pour 2 mois et 12 jours d’utilisation).

De plus, que je devais venir vite avec un chèque …sinon il mettrait la voiture dans la rue,  que je payerais les PV… et qu’il partait en vacances jusqu’à mi-août.

Je lui ai rappelé les termes de ma LRAR et la réponse qui m’a été faite pour Toyota France et lui ai demandé de respecter les termes de cette réponse et de me faire sa proposition par écrit.

 

Pour mémoire:

J’ai loué une voiture avec boîte automatique (clause primordiale et essentielle de ma décision) et que la grosse défaillance à la sécurité que j’ai constatée à l’usage semble être justifiée par Toyota par le fait que la boîte n’est pas automatique !!!

Dans ce sens, il y a bien tromperie sur la marchandise, avec les conséquences que ceci comporte: l’annulation pure et simple de la transaction et le remboursement de l’acompte que j’ai versé.

Il ne reste pas moins que l’attitude du vendeur de refus d’assistance, refus de la vérification de l’état du véhicule …implique que la tromperie a été volontaire.

Cette situation provoque une perte matérielle pour mon activité professionnelle et des dommages sur le plan moral.

Je demanderais à mon comptable de calculer les pertes subies, pour mon activité professionnelle, et causées par les agissements de Toyota Boulogne, qui ont mis fin au contrat de leasing (je me déplace en ce moment avec ma voiture personnelle que j’ai dû réparer – factures à l’appui de 2.063,82€ et 194,47€, que je tiens à votre disposition).

J’ai pris rendez-vous pour le 5 août 2008, avec les services juridiques de mon assureur, la MATMUT.

Compte tenu du caractère peu courtois, même menaçant de cet appel téléphonique de Toyota Boulogne, je compte rendre publique cette affaire, alerter la presse professionnelle et je n’exclu pas de porter plainte.

Veuillez agréer, Messieurs, mes salutations.


Copie à MATMUT Assistance Juridique, Toyota France Financement (propriétaire du véhicule), Toyota Boulogne
___________________________________________
La réponse de Toyota France:

REPONSE TOYOTA 2 220708

_____________________

Un article intéressant sur le site de l’Humanité :

"Michel Gardel, qui est le numéro deux de Toyota France que préside Seïchiro Adachi, estime que sa firme, dans l’Hexagone, bénéficie d’une très large autonomie et, dit-il, " les Japonais sont à l’écoute de nos propositions ". Il se félicite du principe " de croissance harmonieuse qui repose sur les trois C , considération, communication et coopération, et au niveau de l’innovation : challenge, créativité et courage ". " C’est notre philosophie ", dit Michel Gardel " et comme tout le système est fondé sur l’intérêt du client cela nous réussit "." Dans cette affaire c’est mon entreprise le client…
___________________
la suite:

TOYOTA France Financement

36, Boulevard de la République

92423 Vaucresson 

Votre dossier n°AL00807310

Toyota Yaris VNKKC96350A162701

Paris, le 8 août 2008

Messieurs,
Je reçois votre lettre de relance du 31 juillet 2008 et l’appel téléphonique du 07 août 2008 à 15h43 avec étonnement.

Je vous rappelle que :


Vous avez reçu deux lettres recommandées (24 juin 2008 et 8 juillet 2008) avec accusé de réception de mon entreprise, lettres auxquelles vous n’avez pas répondu.


La voiture (dont vous êtes propriétaire) est depuis le 24 juin 2008 chez Mika Boulogne Arena, Concessionnaire Toyota. Je n’ai pas de voiture de remplacement et j’utilise une autre voiture pour usage professionnel.


Depuis le début de la location vous percevez indûment les loyers deux mois à l’avance, et malgré mes demandes répétées, vous avez continué à prélever mon compte (voir explication dans ma 2
ème LRAR).


Renseignements pris auprès de la Préfecture de Police de Paris, la voiture Toyota Yaris « boîte automatique » ne peut pas être conduite avec un permis boîte automatique.


Par ailleurs, j’ai ouvert le 05.08.08 le dossier d’assistance juridique auprès de mon assureur la MATMUT.


Veuillez agréer, Messieurs, mes salutations.


Copie Mika Boulogne Arena, Concessionnaire Toyota

Copie à Toyota France
______________________________

 Réponse de TOYOTA FRANCE FINANCEMENT...

TOYOTA-FRANCE-FINANCEMENT-180808.jpg 
_____________________________________________________

 

Paris, le 22 août 2008

Messieurs,

Votre lettre du 18 août 2008, en réponse à mes trois lettres recommandées avec AR, des 25 juin 2008, 15 juillet 2008 et 11 août 2008, est indigne du renom d’une marque comme Toyota.
Je constate que vous ne proposez aucune solution et que dans votre lettre il n’y a que des contrevérités.

Je vous rappelle que :


Depuis le 24 juin 2008 (près de 2 mois) votre voiture n’est plus en ma possession. C’est MIKA BOULOGNE ARENA qui la détient et je n’ai eu aucune réponse de leur part à mes 3 lettres recommandées avec AR dont ils étaient destinataires.


Vous prélevez les loyers sur mon COMPTE PROFESSIONNEL depuis le 25 avril 2008 et ceci d’une manière abusive (voir les détails dans ma LRAR du 15 juillet 2008).

Vous écrivez, noir sur blanc, que le contrat de location que vous avez consenti pour 36 mois et 20.000 km/an avec un architecte, profession libérale, ne me permet pas d’utiliser la voiture à titre professionnel !?!,

Voir mon CERTIFICAT D’IDENTIFICATION INSEE, qui est en votre possession, faisant partie des documents que j’ai fournis pour la location à MIKA ARENA BOULOGNE.
Voir le point 2 de cette lettre, et le duplicata du relevé de mon compte professionnel.

Voir la proposition de TOYOTA ASSURANCE du 27/02/08.

Voir mon contrat d’assurance de la MATMUT.

Je m’étonne que vous fassiez allusion au
soi-disant PROCES VERBAL dont je ne suis pas en possession, affirmation qui confirme l’escroquerie dont vous êtes les parties prenantes.

L’ensemble du dossier, y compris cette lettre, est déposé à la MATMUT, protection juridique, qui va nommer un expert.

Pour conclure, j’ai pris en location :

une voiture qui peut être conduite avec un permis pour boîte automatique, et je découvre que j’étais en infraction (renseignements pris auprès de la Préfecture de Police de Paris) ;

une voiture pour usage professionnel, et vous m’écrivez que je n’ai le droit de l’utiliser qu’à titre privé.

Tout ceci après avoir refusé l’ASSISTANCE, que vous me devez par contrat, deux mois après ma première LRAR. Tirez vous-mêmes les conclusions qui s’imposent.


Veuillez agréer, Messieurs, l’expression de mes sentiments les plus circonstanciés.

__________________________________________________
La TOYOTA YARIS boîte automatisée n’est pas homologuée pour être conduite avec un permis "boîte automatique", mais plus grave, elle ne peut être considérée comme une «boîte manuelle» non plus… Dans les deux cas, il manque la double sécurité… c’est une voiture qui recule en marche avant et avance en marche arrière… et il semblerait qu’à l’arrêt en pente on ne peut compter que sur le frein à main !!!

___________________________________________________

______________________________________________________

Clauses abusives relative aux locations de véhicules automobiles

Trois exigences de sécurité routière

Lettre à François Fillon, le premier responsable de la Sécurité Routière

PETITION

Réponses du Cabinet du Premier Ministre François Fillon et du Ministre de l'Intérieur, de l’Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration Claude Guéant 

_________________________

La Commission des clauses abusives met en ligne les statistiques d’utilisation de son site Internet pour l’année 2011.

En vous connectant sur http://www.clauses-abusives.fr/stat/index.htm  vous pourrez :

  • Constater que vous êtes plus de 1 260 abonnés ;
  • Visualiser l’évolution des consultations ;
  • Apprécier l’importance de la base de jurisprudence et de la rubrique « recommandations » qui regroupent 85% des consultations.

 www.clauses-abusives.fr